Dernière mise à jour le

entretienUne nouvelle interview, cette fois dans le Guide formation professionnelle 2016 édité par le FIGARO CLASSIFIEDS en partenariat avec CADREMPLOI et KELFORMATION, fournit une excellente occasion de rappeler que l’échéance pour la mise en place obligatoire des entretiens professionnels arrive bientôt.

Et oui, l’entretien professionnel a lieu au maximum tous les deux ans et est obligatoire pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.

1/ Le 7 mars 2016 : date limite pour les salariés qui auront deux ans d’ancienneté

Pour vos salariés embauchés avant le 7 mars 2014 (date d’entrée en vigueur de la loi du 5 mars 2014 ayant créé cet entretien professionnel), leur entretien professionnel devra être réalisé au plus tard le 7 mars 2016. Il est temps d’y penser ! J’en profite pour rappeler également qu’un entretien professionnel a déjà du être organisé au retour du salarié de certaines absences… (congé de maternité, congé parental d’éducation, etc.).

L’organisation de l’entretien annuel d’évaluation, souvent prévue en début d’année, peut présenter une excellente opportunité de remplir votre obligation de réaliser l’entretien professionnel dans les temps.

Je vous rappelle tout de même que les deux entretiens n’ont pas le même objet et doivent donc être parfaitement distingués. Toutefois, rien ne vous empêche de profiter de la rencontre avec les salariés pour mener ces deux entretiens successivement. Il s’agira alors de matérialiser chacun des deux entretiens dans deux documents distincts.

Vous trouverez ici un extrait du Guide de la formation professionnelle 2016. Si cela vous intéresse, vous pourrez y lire deux interviews réalisées par la journaliste Rozenn GOURVENNEC. Celle de Madame Sophie DAMMANN, DRH externalisée, porte sur les modalités de réalisation de l’entretien professionnel. La mienne repose sur les deux questions les suivantes : Quelle différence existe-t-il entre l’entretien professionnel et l’entretien annuel d’évaluation ? En quoi l’entretien professionnel est-il une opportunité pour l’entreprise ?

Je vous invite enfin à relire l’article publié sur ce blog le 29 octobre 2014 : L’entretien professionnel : nouvelle obligation pour les entreprises. Vous y trouverez de nombreuses précisions qui, je l’espère, vous aideront à mettre en place cet entretien dans vos entreprises.

2/ Les nouveautés 2015 concernant les salariés mandatés

La Loi n° 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, dite Loi Rebsamen a créé deux nouvelles règles à connaître.

2.1. Un nouvel entretien est créé : l’entretien de début de mandat de représentant du personnel

« Au début de son mandat, le représentant du personnel titulaire, le délégué syndical ou le titulaire d’un mandat syndical bénéficie, à sa demande, d’un entretien individuel avec son employeur portant sur les modalités pratiques d’exercice de son mandat au sein de l’entreprise au regard de son emploi. Il peut se faire accompagner par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise. Cet entretien ne se substitue pas à l’entretien professionnel mentionné à l’article L. 6315-1. » (art. L2141-5 al. 3)

2.2. Une rubrique supplémentaire doit être ajoutée dans l’entretien professionnel pour recenser les compétences acquises en cours de mandat et la manière de les valoriser

« Lorsque l’entretien professionnel est réalisé au terme d’un mandat de représentant du personnel titulaire ou d’un mandat syndical et que le titulaire du mandat dispose d’heures de délégation sur l’année représentant au moins 30 % de la durée de travail fixée dans son contrat de travail ou, à défaut, de la durée applicable dans l’établissement, l’entretien permet de procéder au recensement des compétences acquises au cours du mandat et de préciser les modalités de valorisation de l’expérience acquise. » (art. L2141-5 al. 4)